Lien vers le jeu par navigateur Kriegspiel
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Votes pour le site!


kriegspiel

kriegspiel

Gamers'room
Votez pour ce site !



Protected by Copyscape Plagiarism Detector

Confession d'un soldat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Confession d'un soldat

Message  Darius le Mer 2 Mai 2012 - 1:27



La rage et la peur nous brûlait de l’aprete de la rancune, nous avancions au-dela de la plaine personne ne pouvant s’interposer a nous. Sans jamais prendre de treve ou repos, montant la charge sur leur avant-garde nous étions passées comme l’ombre de l’orage sur ces contrées qui était notre.J’y ai pu constater combien le cœur manquait à ceux confrontés au rare spectacle d’une armée de l'Est, car les jours s’écoulaient sans apporter l’oubli de l’affront intolérable fait à notre Patrie. Ces félons nous avaient mendié notre aide aux heures les plus sombres et qui par traitrise avaient piller nos terres.


Nous disposâmes en ordre de bataille. Fonçant vers l ennemis, je sentais mon coeur qui commençait à battre de plus en plus fort... puis, à quelques dizaines de mètre de leurs lignes, une pluie de plomb s'abatie sur nous. Un mortier me cloua par terre. Lorsque je me releva, je vis autour de moi quelques morts, et beaucoup de blessé. Dans les murs, déja le combat faisait rage, je courais rejoindre mes frère d'armes, hurlant mon arme à la main, pour ne voir que ces laches commencer a fuir. Nos tanks les achevèrent tous jusqu au dernier à part quelques éventuels prisonniers.


Affronter une armée véritable était au-dessus de leur force! Les portes furent enfoncées, les hommes trainé dans les rues et notre droit légitime put s’exprimer. Enfin, face à un ennemi se refusant toujours depuis notre avancé vers son territoire, nous avions les coupables à notre portée. J’abaissais ma baionnette sur l un d eux afin de parachever notre ouvrage, égorgeant les blessés et exécutant leurs officiers. Nous avions fidèlement combattu. Une telle vision d’horreur et une telle démonstration de perfidie révoltèraient de nombreuses personnes, tel était nos ordres. Je confesse à cette heure avoir ressenti une faiblesse envers mes ennemis, mais nous sommes tous des croisés de l'horreur chacun a sa manière et fier de l'etre. D’autres jours viendront, d’autres tourmentes, d’autres victoires empliront nos coeurs.

avatar
Darius
Général de corps d'armée
Général de corps d'armée

Messages : 1469
Date d'inscription : 14/10/2009
Localisation : maison de retraite
Age : 78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum