Lien vers le jeu par navigateur Kriegspiel
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Votes pour le site!


kriegspiel

kriegspiel

Gamers'room
Votez pour ce site !



Protected by Copyscape Plagiarism Detector

Terminologie Tactique et Strategique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Terminologie Tactique et Strategique

Message  nemes le Mar 28 Juin 2011 - 9:26


Acquisition d'objectif
Ensemble des opérations consistant à détecter, localiser et identifier un objectif avec une précision suffisante pour permettre son traitement par une arme donnée.

Action d'ensemble
Appui donné à la force bénéficiaire considérée comme un tout et non pas à une des composantes de cette force. Ainsi, à un échelon déterminé, position d'une formation d'artillerie conservée à la disposition du chef interarmes. Appelée aussi conservée aux ordres.

Action dans la profondeur
1 - Tactique générale : Action visant à faire irruption dans la zone vulnérable et sensible où se trouvent PC, appuis et moyens logistiques de l'ennemi afin d'assurer la désorganisation durable de ses forces.
2 - Artillerie : Ensemble de feux ayant pour but de gêner et de désorganiser l'ennemi en s'attaquant à ses arrières (essentiellement les actions sur le système de commandement, les réserves, les communications et les ravitaillements).

Action de rupture
Type de manoeuvre offensive qui vise à percer par une action en force le dispositif ennemi.

Action en force
Style de combat où le chef, après avoir appliqué sur l'adversaire la totalité des feux dont il dispose, bénéficie de leurs effets pour faire progresser ses éléments directement sur leurs objectifs.

Action en souplesse
Style de combat où la prédominance est donnée à l'infiltration, suivie d'attaques locales sur des objectifs débordés ou dépassés.

Action préliminaire
Terme général englobant les actions destinées à préparer l'acte principal de la manoeuvre.

Adaptation
Position d'une unité mise pour emploi à la disposition d'un échelon tactique qui en est organiquement dépourvu.

Approche
Mouvement qu'une troupe effectue en sûreté pour se porter au contact lorsqu'aucun autre élément ami ne s'interpose plus entre l'ennemi et elle. Ce terme ne s'emploie que pour de petits éléments.

Appui direct
Appui fourni par une unité ou une formation qui n'est pas affectée ou mise aux ordres de l'unité ou formation appuyée, mais qui doit donner priorité à l'appui demandé par cette unité ou formation.

Appui feu
Il consiste à isoler, harceler, neutraliser ou détruire les forces terrestres ennemies qui exercent une action directe sur nos forces ou qui sont susceptibles de le faire à brève échéance. On distingue l'appui feu éloigné de l'appui feu rapproché.

Appui indirect
Ensemble des feux qui, effectués dans le cadre de la manoeuvre de la grande unité, facilitent indirectement l'action des unités subordonnées.

Appui réciproque
1 - Tactique générale : Appui que des unités se donnent mutuellement contre l'ennemi en raison des tâches qui leur sont assignées, de leurs positions respectives et par rapport à l'ennemi, et de leurs possibilités intrinsèques. [AAP6]
2 - Artillerie : Mission de deux unités d'artillerie ou plus, placées aux ordres de chefs interarmes différents et chargées de se fournir mutuellement des renforcements de feux dans des conditions définies d'espace, de temps et de consommation.

Appuyer
1 - Apporter une aide à une autre unité, spontanément ou sur ordre, par le mouvement ou par le feu.
2 - Action d'un groupement ou d'un détachement qui aide, couvre, élargit ou soutient la manoeuvre d'un autre élément en comportant le plus souvent la fourniture de feux.

Arrêt temporaire
Action défensive ayant pour but de bloquer l'avance adverse en défendant une zone appropriée pendant un délai fixé a priori.

Arrière-garde
Détachement de sûreté rapprochée agissant en arrière d'une troupe en marche pour la renseigner et la couvrir.

Assaut
Bond final de l'attaque ayant pour but l'irruption dans la position ennemie et l'abordage au corps à corps (intéresse les petites unités).

Attaquer
Acte essentiel de la manoeuvre offensive visant par la combinaison du feu et du mouvement, soit à détruire un ennemi déterminé soit à le chasser des zones qu'il occupe en lui infligeant le plus de pertes possibles.

Attaquer dans la foulée
Mener l'attaque directement après une mise en place, une approche ou une action de reconnaissance offensive sans marquer d'arrêt. L'échelon d'attaque prend son dispositif en marche, hors du contact de l'ennemi et la progression avant le débouché ne marque aucun arrêt.

Attaquer en force
Détruire ou, au minimum, neutraliser l'adversaire par une action de feux brutale et puissante puis parachever les résultats obtenus par l'engagement rapide des formations de combat, en général blindées et mécanisées.

Attaquer en souplesse
Paralyser et désorganiser le dispositif ennemi par des infiltrations profondes puis détruire progressivement les éléments dépassés et isolés.

Attrition
Réduction progressive des moyens de combat ou de l'efficacité d'une force suite aux effets d'usure ou de destruction dus à leur engagement opérationnel.

Avant-garde
Détachement de sûreté rapprochée, agissant en avant d'une troupe en marche pour la renseigner, la couvrir et faciliter son engagement.

Axe d'effort
Ligne idéale suivant laquelle le chef entend mener son action pour atteindre un objectif. Les axes d'effort successifs d'une unité doivent contribuer à maintenir celle-ci sur la direction qui lui a été fixée.

Barrer (une direction, un itinéraire)
Arrêter un ennemi progressant sur cette direction ou cet itinéraire.

Base de départ
Bande de terrain organisée ou non, à partir de laquelle a lieu le débouché de l'échelon d'attaque d'une formation.

Canaliser
Orienter la progression de l'ennemi dans une direction ou vers une zone souhaitée, par la combinaison d'actions de combat, de feux et d'obstacles.

Centre de résistance
Point-clé dans une position de défense normalement très fortifiée et fortement équipée d'armes automatiques et autour duquel sont groupées, pour sa protection, d'autres positions.

Choix des objectifs et des moyens de traitement
Processus de sélection des objectifs et de choix du mode de traitement approprié à ces objectifs, en tenant compte des capacités et des besoins opérationnels (appelé TARGETING).

Combat de rencontre
- Action se produisant au cours du combat lorsqu'un élément en mouvement et qui n'a pu se déployer entièrement se heurte à l'ennemi, à un moment et en un endroit inattendus.
- Engagement inopiné d'une force en mouvement contre un ennemi non reconnu.

Compartiment de terrain
Portion de terrain limitée normalement par des couverts et des ondulations du sol, faisant obstacle aux vues et aux feux directs. Suivant ses dimensions en largeur et en profondeur, le compartiment de terrain correspond aux possibilités de déploiement et d'action efficace (feux et manoeuvre) de telle ou telle unité (depuis la compagnie jusqu'aux grandes unités).

Concentration des efforts :
combinaison et convergence d’actions, en vue de réaliser la supériorité sur l’adversaire, en un lieu et à un moment considéré comme essentiels.

Conquérir
Arracher à l'ennemi un objectif terrain au moyen d'une attaque. Cette mission suppose une résistance ennemie probable.

Contact
Situation d'un élément se trouvant sous le feu des armes à tir direct de l'ennemi.
1 - Prendre le contact : action qui consiste, pour les éléments de tête, à engager le feu avec l'ennemi ou à s'infiltrer dans son dispositif en vue de renseigner, de tenir, éventuellement de conquérir, les points-clés utiles à la poursuite des opérations.
2 - Préciser le contact : déterminer les points et les zones où l'ennemi résiste aux actions engagées contre lui ainsi que les intervalles de son dispositif.
3 - Perdre le contact : ne pas s'apercevoir que l'ennemi s'est dérobé ou, s'en étant aperçu, ne plus pouvoir reprendre le contact.
4 - Rompre le contact : se dérober soi-même au contact de l'ennemi.

Contre-attaquer
Réagir offensivement dans le but :
- soit de détruire un ennemi engagé dans une attaque, au minimum de l'arrêter en lui infligeant des pertes et en reprenant sur lui l'ascendant moral ;
- soit de rétablir l'intégrité d'un dispositif en détruisant ou, au minimum, en chassant l'ennemi qui s'y est engagé.

Contre-mobilité
Ensemble de procédés de combat visant à réduire les possibilités de mouvement de l'adversaire par la réalisation d'obstacles artificiels et la valorisation d'obstacles naturels dans le cadre de la manœuvre interarmes.

Contrôler une zone
Interdire à l'ennemi la libre circulation à l'intérieur d'une zone :
- d'une part, en décelant et en surveillant toute infiltration ou mouvement à l'intérieur de cette zone ;
- d'autre part, en agissant contre les personnes ou mobiles jugés indésirables.

Coup d'arrêt (donner)
Déclencher par surprise une action à base de feux sur une formation ennemie en mouvement offensif pour briser son élan et lui imposer un arrêt tout en lui infligeant le maximum de pertes. Un coup d'arrêt est, par essence, temporaire.

Coup de main
Action brève et violente, effectuée par surprise sur un objectif nettement déterminé et de dimensions restreintes.

Coupure
Obstacle formé par un fossé continu, généralement occupé par un cours d'eau.

Couvrir
Prendre l'ensemble des mesures actives ou passives pour s'opposer à une action éventuelle de l'ennemi pouvant menacer le déroulement de l'action principale amie.

Défense d'usure
Forme de la manoeuvre d'arrêt visant à détruire progressivement dans la profondeur les pénétrations ennemies en se laissant dépasser le cas échéant.

Défense ferme
Forme de la manoeuvre d'arrêt visant à interdire à l'ennemi de franchir une ligne ou de s'emparer d'une zone.

Défense mobile
Pour une grande unité de niveau tactique, combiner dans une certaine profondeur, des actions de jalonnement, de freinage, de coups d'arrêt et de contre-attaques blindées dont le résultat est l'abandon de terrain à l'ennemi avec pour but :
- d'affaiblir l'adversaire en lui infligeant des pertes tout en préservant au mieux le potentiel ami engagé ;
- de ralentir et souvent de canaliser sa progression ;
- de gagner ainsi des délais et préparer une reprise de l'offensive par l'engagement de forces initialement réservées.

Dépasser
Au cours de la manoeuvre offensive franchir le dispositif de l'unité qui précède pour s'engager et prendre le combat à son compte à partir d'une zone ou d'une ligne donnée, appuyé par l'unité dépassée.

Déploiement
Dispositif pris par une unité en vue de son action immédiate ou ultérieure.

Destruction tactique
Etat d'une formation dont les pertes sont si importantes qu'elle cesse d'exister en tant que telle et que ses restes sont incapables de remplir, dans la manoeuvre en cours, une mission du niveau de cette formation.

Détachement de barrage
Détachement interarmes chargé de barrer une direction dangereuse par une manoeuvre s'appuyant sur des obstacles créés à la demande, dans des délais souvent très courts.

Détruire
Mettre définitivement hors d'usage ou hors de combat, selon qu'il s'agit de matériels ou d'une formation.

Dispositif
Agencement des différentes fractions d'une troupe répartie sur le terrain.

Dissimulation
Composante de la déception (mesures passives) ayant pour effet de soustraire les forces amies et leurs mouvements aux investigations de l'adversaire.

Echelon
Appellation donnée à une fraction de forces au regard de sa place (1er, 2ème échelon) ou de sa fonction (échelon de tête, de soutien, d'appui, réservé). Elle est toujours relative à un niveau tactique déterminé.

Echelonnement
Dispositif d'une unité considéré dans sa profondeur.

Eclairement du champ de bataille
Illumination de la zone de combat par lumière artificielle, qu'elle soit visible ou invisible à l'oeil nu.

Eclairer
Rechercher du renseignement sans engager le combat pour contribuer à la sûreté rapprochée du chef et de la troupe.

Economie des forces
répartition et application judicieuse des moyens d’action en vue d’en obtenir le meilleur rendement pour atteindre le but assigné.

Effectuer un raid
Faire une incursion rapide et profonde à l'intérieur du dispositif ennemi pour s'emparer d'une zone clé ou détruire un objectif de grand intérêt opérationnel.

Embuscade
Action ayant pour but la destruction ou la capture par surprise d'un ennemi en mouvement.

Emploi de l'artillerie
Choix et définition par le chef interarmes ou interarmées des missions qu'il confie à l'ensemble des unités d'artillerie (font l'objet du paragraphe artillerie de l'annexe feux de l'ordre d'opérations).

Emploi des feux
Ensemble des décisions prises par le chef interarmes pour fixer le rôle joué dans sa manoeuvre par les feux dont il dispose et préciser la mission des moyens qui dépendent de lui et les demandes adressées aux échelons supérieurs.

Exploiter
Après rupture ou submersion du dispositif adverse, poursuivre dans la profondeur sa désorganisation, et, si possible, sa destruction.

Faire diversion
Attirer les moyens de l'adversaire vers une zone ou un point différent de celui sur lequel on compte exercer l'effort principal.

Fixer
Exercer sur l'ennemi une pression suffisante pour lui interdire tout mouvement ou tout redéploiement de dispositif.

Flanc
Côté droit ou gauche d'une formation ou d'un dispositif.

Flanc-garder
Renseigner et couvrir, de façon fixe ou mobile, la formation considérée et, éventuellement, assurer la liaison avec les unités voisines.

FLOT : Forward line of own troops.
Ligne avant des forces amies : Ligne matérialisant l'ensemble des positions les plus en avant des forces amies à un moment donné.

Force de couverture
Force opérant séparément de la force principale pour engager, intercepter, retarder, désorganiser ou tromper l'ennemi avant que celui-ci puisse attaquer la force couverte. Aussi appelée troupe de couverture.

Franchissement
Opération tactique s'inscrivant dans le cadre de la manoeuvre et qui a pour but de faire passer d'une rive à l'autre d'une coupure un ensemble de forces.

Franchissement dans la foulée
Traversée d'un cours ou d'une nappe d'eau effectuée à l'aide des moyens disponibles sur place ou à brève échéance, sans marquer un temps d'arrêt pour des préparatifs détaillés.

Franchissement préparé
Traversée d'une coupure d'eau formant obstacle, nécessitant une planification importante et une préparation détaillée.

Freiner
Ralentir la progression ennemie sur une direction ou dans une zone par l'action de détachements mobiles, par des feux et par des obstacles.

Front
1 - Espace en largeur occupé par un élément et mesuré de l'extrémité d'un flanc à l'extrémité de l'autre flanc.
2 - Direction de l'ennemi.
3 - Ligne de combat entre deux forces opposées.
4 - En l'absence d'une situation de combat ou en dehors de l'hypothèse d'une situation de combat : direction à laquelle font face les forces placées sous même commandement.

Fuseau
Découpage du terrain dans le sens de la profondeur autour des axes de pénétration (fuseaux d'itinéraires, d'obstacles).

Groupement de reconnaissance
Formation temporaire constituée à partir de régiments de cavalerie légère blindée (CLB) éventuellement renforcés d'éléments appartenant à d'autres armes ayant pour mission principale d'assurer la sûreté éloignée d'une FOT.

Harceler
Restreindre l'activité ennemie dans une zone ou sur un itinéraire défini et créer un climat d'insécurité. Le harcèlement peut être obtenu : par le feu, par des coups de main et des embuscades, par des obstacles battus ou non.

Imbrication
Situation dans laquelle se trouvent deux dispositifs adverses étroitement mêlés.

Infiltration
Technique et procédé de combat ayant pour but d'introduire au sein, ou autour du dispositif ennemi, un certain volume de forces, en évitant d'être repéré. [AAP6]

Interdire
Empêcher l'ennemi d'avoir accès à telle portion de terrain ou de franchir telle ligne ou d'utiliser tel personnel ou telle installation.

Jalonner
Action de combat qui consiste à renseigner en permanence sur la progression d'un ennemi en marche en maintenant devant lui des éléments mobiles qui, sans se laisser identifier ni accrocher, saisissent toute occasion de préciser le renseignement et de causer des pertes à l'adversaire.

Liberté d’action
Possibilité pour un chef de mettre en œuvre à tout moment ses moyens en vue d’atteindre, malgré l’ennemi, le but assigné.

Ligne de débouché
Ligne bien définie sur le terrain, destinée à coordonner le déploiement des unités avant leur engagement dans une attaque.

Ligne de recueil
Ligne de contrôle suivant de préférence des points marquants du terrain et sur laquelle la responsabilité pour la conduite du combat est transmise d'une formation à une autre.

Ligne de sécurité
Ligne en deçà de laquelle l'artillerie terrestre ou navale ne peut tirer que sur la demande ou avec l'approbation du commandant de l'unité appuyée, mais au-delà de laquelle elle peut tirer à volonté sans danger pour les forces amies. [AAP6]

Limite
En guerre sur terre, ligne séparant les zones de responsabilité d'unités ou de formations adjacentes.

Maintenir le contact
Maintenir un élément ennemi sous le feu des armes à tir direct amies.

Manoeuvre d'arrêt
Au niveau opératif, forme du combat défensif ayant pour but de détruire l'ennemi et au minimum de l'arrêter en brisant sa puissance d'attaque avant qu'il ait pu déboucher au-delà d'une bande de terrain préalablement fixée, dont la conservation matérialise la mission. La manoeuvre d'arrêt peut revêtir deux formes :
- défense ferme ;
- défense d'usure.

Manoeuvre en retraite
Au niveau opératif, forme du combat défensif visant à conduire une manoeuvre rétrograde comportant la rupture du contact et un repli profond couvert par des arrière-gardes.

Manoeuvre retardatrice
Au niveau opératif, forme complexe du combat défensif où l'on accepte de perdre du terrain en vue, soit de ralentir l'ennemi et de gagner ainsi des délais, soit d'amener l'ennemi dans une situation ou sur un terrain jugés plus favorables pour sa destruction.

Manoeuvrer
Combiner dans l'espace et dans le temps les actions subordonnées pour parvenir à l'objectif que l'on s'est fixé dans le but de remplir la mission. Cette combinaison d'actions vise à obtenir des effets sur l'ennemi en marquant des efforts principalement dans les domaines du renseignement, des feux et du mouvement.

Marche d'approche
Mode de déplacement adopté par une unité de combat lorsque le contact avec l'ennemi paraît imminent. Les unités sont soit totalement, soit partiellement déployées. La marche d'approche se termine lorsque le contact avec l'ennemi est pris ou lorsque la position d'attaque est occupée. [AAP6]

Marcher à l'ennemi
Action consistant à porter en sûreté un ensemble de forces vers un ennemi qui n'est pas au contact ou se dérobe, en vue d'établir ou de rétablir ce contact de façon étroite et d'engager le combat pour :
- renseigner ;
- couvrir les mouvements et déploiement des échelons suivants ;
- éventuellement s'emparer d'objectifs tactiques.

Marquer
Conduire une action de renseignement sur un dispositif ennemi fixe ou mobile dans un rapport de force très défavorable, excluant toute prise de contact, dans le but de faciliter l'engagement ultérieur d'un échelon de combat ami à sa mesure.

Masque
Mouvement de terrain dont l'altitude est telle qu'elle limite le tir ou l'observation dans une zone située immédiatement au-delà et créant ainsi un espace mort et/ou un angle au niveau minimal.

Mettre en place
Placer des unités, équipements ou ravitaillements militaires à l'endroit ou à proximité de l'endroit où il est prévu de les utiliser, ou encore dans une position choisie de manière à réduire les délais et à assurer un soutien opportun à une unité déterminée pendant la première phase d'une opération.

Mobilité terrestre
Composante de la mobilité tactique. Aptitude des forces à se déplacer à travers tous les terrains et à franchir les obstacles naturels et artificiels.

Môle de résistance
Zone de terrain tenue par les forces amies où ont pu être réalisés des obstacles capables d'en interdire la traversée par l'ennemi pendant un temps déterminé.

Nettoyer
Détruire un ennemi résiduel, encerclé ou dépassé par les forces amies.

Neutralisation tactique
Etat d'une formation qui ne peut remplir une mission de son échelon qu'après un certain délai de réorganisation.

Neutraliser
Mettre l'ennemi hors d'état d'agir efficacement pendant un temps déterminé.

Objectif
Zone de terrain souvent caractérisée par une simple ligne dont la conquête matérialise le succès d'une unité qui progresse en combattant. Le mot objectif peut aussi désigner des points, des lignes ou des zones de terrain à battre par le feu, ou des éléments ennemis à prendre à partie.

Opération de déception
Opération conçue à un échelon élevé qui vise à abuser l'adversaire pour l'amener à prendre des dispositions telles qu'il ne puisse ensuite les changer à temps, soit pour reprendre la manoeuvre initiale qu'il prévoyait, soit pour parer à celle qu'on veut engager contre lui. La réussite d'une telle opération implique :
- la simulation d'une manoeuvre amie fictive mais plausible et perceptible pour l'adversaire ;
- la dissimulation de tout ou partie de la manoeuvre réelle ;
- le contrôle des effets de l'opération chez l'ennemi.

Opération de harcèlement
Opération dont le but est de restreindre l'activité ennemie dans une zone. Aussi appelée opération d'interdiction.

Organisation d'une position conquise
Organisation et renforcement d'une position nouvellement conquise afin de pouvoir l'utiliser contre l'ennemi.

Patrouille
1 - Action de combat d'un élément isolé de faible effectif qui se porte dans une zone donnée en vue d'exécuter une mission déterminée (recherche du contact : reconnaissance, observation, liaison, embuscade, capture de prisonniers).
2 - Elément chargé de mener cette action.

Point d'appui
Groupement d'organisations défensives occupé par un effectif de l'ordre d'une compagnie. Un point d'appui s'articule en un certain nombre de postes de combat tenus par une fraction subordonnée de l'ordre d'une section et doit être en mesure de se défendre face à toutes les directions.

Position clé
Terrain ou région dont la conquête ou la conservation donne un avantage marqué à l'un ou l'autre belligérant. [AAP6]

Position d'attente
Emplacement où stationne une unité ou une arme avant son emploi, son transport ou son installation.

Poursuivre
Exploiter face à un ennemi défait qui n'oppose plus de résistance organisée et se retire en désordre.

Prendre ou rétablir la liaison
Prendre des dispositions pour réaliser la continuité des rapports ou l'unité d'action entre divers échelons du commandement, entre armes différentes ou entre unités voisines.

Préparation
Ensemble des tirs exécutés avant le débouché de l'attaque ou de la contre-attaque amie pour la faciliter.

Profondeur
Espace compris entre l'avant et l'arrière de toute formation, dispositif ou position.

Reconnaissance offensive
Action de combat destinée à neutraliser les éléments de sûreté adverses et préciser le dispositif qu'ils couvrent afin d'en préparer l'attaque avec ou sans l'emploi de la force nucléaire.

Reconnaissance par le feu
Méthode de reconnaissance dans laquelle on effectue un tir sur une position ennemie supposée pour amener l'ennemi à révéler sa présence par un mouvement ou par tir de riposte. [AAP6]

Reconnaître
Action qui consiste à aller chercher le renseignement d'ordre tactique ou technique, sur le terrain ou sur l'ennemi, sur un point ou dans une zone donnée, en engageant éventuellement le combat.

Recueillir
Soutenir à partir d'une zone ou d'une ligne donnée une unité qui se replie, lui permettre le franchissement de son propre dispositif puis la couvrir pendant un certain délai. Ligne de recueil : limite avant de la zone de recueil.

Réduire (une résistance, une position)
Mettre hors de combat un élément ennemi après l'avoir repéré, identifié et localisé.

Relève
Ensemble des actions visant, dans le cadre d'un engagement terrestre d'une certaine durée, à remplacer une force opérationnelle terrestre par une autre force ayant, en général, les mêmes capacités.

Remise en condition d'une force
Ensemble des actions visant à reconstituer les capacités d'une force opérationnelle qui a été engagée. La remise en condition commence dès la relève. Si cette force n'est plus destinée à être engagée, cette remise en condition comporte, après retour sur le territoire national, la réintégration des éléments constitutifs (modules) dans leurs structures organiques d'origine.

Renforcement
Position d'une unité mise pour emploi à la disposition d'un échelon tactique déjà pourvu de formation(s) de ce type, pour en augmenter les capacités.

Renforcement de feux
Mission d'une unité d'artillerie chargée de fournir des feux à une autre unité d'artillerie placée aux ordres d'un autre chef interarmes, dans les conditions strictement définies d'espace, de temps et de consommation en munitions.

Repli
Se replier : Dans une manoeuvre défensive, planifiée ou non, céder une plus ou moins grande portion de terrain, pour se rétablir derrière des positions tenues par d'autres unités ou se mettre à l'abri d'un obstacle important.


Réserves tactiques
Elément de manoeuvre tenu à la disposition du commandement lui permettant d'influer sur le déroulement du combat.

S'assurer de
Dans un contexte opérationnel, prendre possession d'une position ou d'un point caractéristique du terrain, avec ou sans combat, et prendre toutes dispositions pour empêcher dans la mesure du possible sa destruction ou sa perte du fait de l'action ennemie.

S'emparer de
S'assurer de la possession d'un point ou d'une zone en détruisant, en capturant ou en chassant l'ennemi qui peut l'occuper.

S'esquiver
Effectuer un mouvement de repli ou d'effacement latéral à l'insu de l'ennemi destiné à faire tomber l'action ou la riposte adverse dans le vide.

S'infiltrer
Introduire, si possible en secret, au sein du dispositif ennemi un certain volume de forces en vue d'une action déterminée.

Sauvegarde
Ensemble des mesures de sûreté, de sécurité et de défense.

Sécurité
Ensemble des mesures, des procédés et des moyens qui ont pour but de soustraire les personnels et les matériels amis aux effets de nos propres armes.

Soutenir
Intervenir au profit d'une unité par la fourniture de moyens ou de services.

Sûreté
1 - Ensemble cohérent de mesures défensives mises sur pied et appliquées à tous les échelons du commandement dans le but d'obtenir et de maintenir la sécurité.
2 - En opération, mesures visant à priver l'adversaire de renseignements et assurer la liberté d'action d'une force, la prévenir d'une rencontre inopinée et la protéger d'une attaque.

Sûreté éloignée
Ensemble des mesures qui doivent permettre à un commandant de grande unité de se procurer le temps et l'espace indispensables à l'exécution de la manoeuvre conçue. La sûreté éloignée est essentiellement à base de renseignements.

Sûreté immédiate
Ensemble des dispositions d'autodéfense individuelle et collective prises à l'intérieur des petites unités pour se prémunir contre toute intervention ennemie menaçant directement les personnels et les matériels.

Sûreté rapprochée
Ensemble des mesures qui permettent au chef à tous les échelons d'être à l'abri des surprises en lui procurant le temps et l'espace nécessaires à la mise en oeuvre efficace de ses moyens.

Surveiller
Mission ou mesure de sûreté ayant pour objet de déceler toute activité de l'ennemi en un point, sur une direction ou dans une zone (surveiller un intervalle) dans le but d'alerter et de renseigner.

Taux d'attrition
Facteur, exprimé généralement en pourcentage, qui donne une idée des pertes en personnel ou en matériel dues à des causes diverses, et pour une période donnée. Appelé aussi taux d'usure.

Tenir
Occuper et défendre un point ou un espace de terrain.

Tête de pont
Zone située en territoire occupé ou menacé par l'ennemi qui doit être tenue ou du moins contrôlée dans le but :
- d'assurer la continuité d'un débarquement, d'un embarquement, d'un franchissement
- de garantir l'espace de manoeuvre nécessaire à la poursuite des opérations.

Unité d'emploi
Plus petite formation capable d'assurer, d'une façon autonome et continue, une mission correspondant à sa fonction opérationnelle.

Zone de coordination des feux
Zone dans laquelle les feux sont soumis à des restrictions définies. Les feux qui ne correspondraient pas aux restrictions imposées ne peuvent être effectués qu'après accord de l'autorité qui a défini les restrictions initiales. [AAP6]

Zone de destruction de blindés
Zone de terrain ouvert dont le périmètre offre des champs de tir antichars et des possibilités de déploiement favorables à la destruction (par les amis) d'une unité blindée adverse qui s'y engage.
avatar
nemes
MJ
MJ

Messages : 4886
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum