Lien vers le jeu par navigateur Kriegspiel
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Votes pour le site!


kriegspiel

kriegspiel

Gamers'room
Votez pour ce site !



Protected by Copyscape Plagiarism Detector

Tactics101 - 47 - ENCERCLEMENT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tactics101 - 47 - ENCERCLEMENT

Message  nemes le Dim 26 Juin 2011 - 12:53



Tactics 101

http://www.armchairgeneral.com/category/tactics101

Une serie d'articles ecrits dans la revue d'histoire militaire en ligne "Armchair General"

Le but de TACTICS 101 est d'abord de fournir aux lecteurs une meilleure compréhension de l'art et science de la tactique. Et ensuite, de fournir les moyens pour utiliser ces connaissances dans des situations particulières (jeu sur plateau, jeu video, ou a travers la lecture de livres ou la visualisation de film).
Enfin, ils seront utiles non seulement pour le tacticien novice, mais aussi le vétéran.


Dernière édition par nemes le Mer 20 Juil 2011 - 12:26, édité 5 fois
avatar
nemes
MJ
MJ

Messages : 4886
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tactics101 - 47 - ENCERCLEMENT

Message  nemes le Dim 26 Juin 2011 - 12:54

047 - l'Encerclement
* Qu'est ce qu'un Encerclement
* Petit historique de l'Encerclement

1 - OFFENSIVE et ENCERCLEMENT

* Ce que vous devez savoir
* Les phases de l'encerclement
* Resserrement de l'étau
* Réduction de l'ennemi encerclé
* Planification d'un encerclement
* mesures de contrôle

2 - DEFENSEUR et ENCERCLEMENT

* Les situations potentielles d'encerclement
* Vous êtes encerclé - Que faire maintenant ?
* La Défense
* Rompre l'encerclement
* Planifier la rupture de l'encerclement
* Mesures de Contrôle
* Considérations supplémentaires pour la planification
* Exécution de la rupture

---reste quelques schemas a rajouter---




Dernière édition par nemes le Mer 20 Juil 2011 - 18:55, édité 12 fois
avatar
nemes
MJ
MJ

Messages : 4886
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tactics101 - 47 - ENCERCLEMENT

Message  nemes le Dim 26 Juin 2011 - 13:11

047

l'Encerclement


* Qu'est ce qu'un Encerclement

Un encerclement se produit quand une force perd sa capacité à manœuvrer en raison des actions de son adversaire. Cela se produit normalement lorsque la force est isolée et ne peut pas être renforcée. Cet isolement est généralement réalisé par deux actions. Tout d'abord, les lignes arrières de communication de l'unité ont été totalement rompu. Deuxièmement, la force est complètement entourée par les forces ennemies.

L'occasion pour encercler un adversaire se présente habituellement au cours d'une offensive réussie. En particulier, une fois que l'attaquant avance exploiter sa percée ou poursuivre l'adversaire, ainsi l'ennemi est clairement sensible aux encerclements de ses unités trop isolées.

Il y a deux façons typiques pour effectuer un encerclement.

- L'attaquant effectue un enveloppement double autour de l'ennemi. Une fois que les forces se rencontrent, elles commencent à se resserrer autour de l'adversaire.

- A la place de deux forces convergentes, l'attaquant utilise le terrain pour l'aider dans l'encerclement. Par exemple, le défenseur peut être plaqué contre un terrain montagneux ou un cours d'eau. Par conséquent, l'attaquant utilise alors ses forces pour bloquer l'ennemi et l'empêcher de se déplacer hors de la zone géographique contraignante.


Il y a deux résultats possibles pour l'attaquant une fois que l'encerclement a été mis en place.

- Le résultat idéal d'une encerclement est de forcer le défenseur à se rendre. De cette façon, l'attaquant n'a pas à consacrer des ressources importantes en attaquant le défenseur. Comme le montre l'histoire, attaquer un défenseur peut être coûteux.

- L'autre résultat est la destruction du défenseur. Comme mentionné précédemment, cela peut prendre beaucoup de temps, avec la possibilité de lourdes pertes et dépenses en hommes et matériel pour l'attaquant.

* Petit historique de l'Encerclement

L'histoire est remplie d'exemples d'encerclements. Dès que les humains se sont battus les uns contre les autres, il y a eu des encerclements. De toute évidence, quelqu'un a toujours été coincé contre un recoin. Cette personne avait peu d'options, soit il pouvait plaider sa clémence, lutter ou essayer de s'enfuir.

Peut-être, aucun encerclement n'a eu plus d'impact sur un combat que dans la bataille de Cannes en – 216. C'est là que Hannibal et son armée ont exécuté leur propre double enveloppement et détruit la plus grande armée de la république romaine. Depuis cette époque, les commandants ont toujours rêvé de réaliser leurs propres Bataille de Cannes.

Les Allemands en particulier ont été clairement essayé de le mettre en œuvre. En fait, le «plan Schlieffen» imaginé par Alfred von Schlieffen était basé sur Cannes. Ce plan a été élaboré en prévision d'une future guerre menée sur le sol européen.

La Seconde Guerre mondiale est pleine de batailles d'encerclement. Vous pouvez presque envisager le front de l'Est comme une bataille successive d'encerclement. Les batailles de Moscou, Berlin et Stalingrad sont des encerclements. Chacun de ces a été caractérisée par une quantité incroyable de victimes et de destructions.
Bien que l'environnement était très différent, le Vietnam avait sa propre version de l'encerclement. Dans cet encerclement, l'une des techniques préférées était la méthode du marteau et de l'enclume.

Il y a divers éléments à prendre en compte dans l'histoire de l'encerclement.
Premièrement, un encerclement ne peut avoir lieu dans n'importe quel environnement. La jungle, le désert, les plaines et les zones urbaines ont tous leur type d'encerclements.
Deuxièmement, il y a d'innombrables exemples de encerclements réussis
Troisièmement, il existe de nombreux exemples d'unités brisant un encerclement.
Enfin, rien n'est plus dangereux que l'ennemi qui croit sa seule option est de se battre jusqu'à la mort!

OFFENSIVE et ENCERCLEMENT

* Ce que vous devez savoir

Comme avec la plupart des choses liées à la tactique, le timing est tout! Pendant une bataille, un commandant doit gérer beaucoup d'informations pour déterminer si un encerclement est possible et faisable. Il s'agit notamment de:
- le commandant de la mission (qui est-il pour l'accomplir).
- l'état de ses forces (personnel, équipement et fournitures).
- le temps disponible.
- le terrain sur lequel il opère
- l'état de l'ennemi que vous pouvez déduire (personnel, équipement et fournitures).
- les intentions de l'ennemi (ce que vous croyez de ce qu'il veut faire).
- le coût de l'exécution de l'encerclement en termes de pertes en personnel et matériel.

Avec ces principaux éléments (et une myriade d'autres facteurs), le commandant détermine si son unité va commencer à lancer l'encerclement.

* Les phases de l'encerclement

Un encerclement offensif devra normalement suivre le schéma suivant:

1- Lors de l'attaque, l'attaquant a obtenu un succès significatif. Ce succès a conduit à l'attaquant vers une exploitation de sa percée ou poursuite.
2- L'attaquant détermine les éléments de son ennemi qui sont isolés.. Ces éléments peuvent avoir été contournée plus tôt dans l'attaque ou alors le renseignement indique que ces unités sont en avant de l'attaque actuelle.
3- Le commandant détermine si son unité effectuera un encerclement de l'ennemi.
4- Le commandant manœuvre des parties de ses forces sur deux axes convergents pour commencer l'encerclement.
5- Convergence des forces de liaison et mise en place d'un cercle intérieur entourant l'ennemi.
6- Le commandant utilise une partie de ses forces restantes pour établir un cercle extérieur (en dehors du cercle intérieur). Ces forces sont la pour s'assurer l'ennemi encerclé ne peut pas être renforcée par l'extérieur.
7- Le commandant détermine si l'ennemi va se rendre.. Sinon, il va commencer les opérations pour réduire et détruire l'ennemi du cercle intérieur

Disséquons deux étapes clés de l'encerclement. D'abord, nous allons voir comment mener l'encerclement initial de l'ennemi. Deuxièmement, nous allons discuter de certaines des options disponibles pour le commandant, s'il décide de détruire l'ennemi encerclé.

* Resserrement de l'étau

Une fois que la décision a été prise pour exécuter l'enveloppement, le temps est compté. Évidemment, plus de temps il faut pour former l'encerclement, plus de possibilités de fuites sont possibles pour l'ennemi. Lorsque l'ordre d'encerclement est donné il doit être exécuté rapidement.


La première étape dans la réalisation de l'encerclement est de former les lignes intérieures d'encerclement. Pour ce faire, vous devez envoyer des forces qui peuvent y accéder rapidement et avoir la puissance de feu nécessaire pour faire face à toute adversité. Avec ces paramètres, les forces optimales sont vos blindés et l'infanterie mécanisée. Ils peuvent couvrir rapidement du terrain et ont la puissance de feu suffisante pour faire face à tout ce qui ce présente au cours de leur parcours.

En formant le cercle intérieur, vous allez développer deux bras encerclant qui finiront par se rencontrer pour créer un cercle. Les forces comprenant ses bras (encore une fois, de préférence les forces lourdes) seront manœuvrées sur des axes distincts pour envelopper l'ennemi. Chaque groupe continue sa manœuvre jusqu'à ce qu'ils se rencontrent et réalisent leur jonction. Une fois cette jonction établie, l'encerclement de l'ennemi est atteint.

Une fois la jonction établie, les forces d'encerclement ont deux tâches principales. Premièrement, ils doivent occuper rapidement le terrain ce qui leur permet de fixer l'ennemi. Deuxièmement, ils doivent attentif à toute manœuvre ennemie pouvant venir aider l'ennemi encerclé. Et donc avoir un plan pour repousser toute attaque ennemie.

Au cours de l'action de mise en place du cercle intérieur, l'unité a plusieurs préoccupations, qui sont :
- Pendant la manœuvre initiale, les unités doivent être informées en permanence des obstacles. Un ennemi intelligent, qui sait qu'ils sont dans une situation précaire, mettra en place inévitablement des obstacles (notamment les champs de mines) pour ralentir la manœuvre.
- le commandant doit être prêt à parer toute tentative de l'ennemi d'empêcher la manœuvre d'encerclement avec une contre-attaque. Car si l'ennemi réussi, la force encerclante pourraient être elle même en partie encerclée.

Avec le cercle intérieur en place le commandant doit décider s'il va aussi mettre en place un cercle extérieur.


Le but du cercle extérieur est essentiellement de protéger les forces du cercle intérieur afin de leur permettre de continuer à encercler l'ennemi.
Il y a deux facteurs déterminants dans la décision de construire le cercle extérieur.
- Le commandant encerclé va t'il tenter d'aider les forces encerclées depuis l'extérieur?
- Le commandant encerclant possède t'il suffisamment d'unités pour réaliser ce second cercle extérieur?

Si la décision est prise d'élaborer un cercle extérieur, l'exécution est très semblable au cercle intérieur. Deux bras encerclant extérieur seront mis en place sur des axes distincts en dehors du cercle intérieur. Ces forces continuent leur manœuvre jusqu'à ce qu'ils rencontrent et réalisent leur jonction. Une fois la jonction accomplie, le cercle extérieur est terminé.

* Réduction de l'ennemi encerclé

Si la reddition n'est pas une option pour votre ennemi, le commandant doit décider s'il va commencer des actions offensives pour détruire l'ennemi encerclé. Il y a plusieurs facteurs qui influencent la décision du commandant.
- A t-il le temps disponible pour effectuer l'opération?
- peut'il se permettre de dépenser les munitions et fournitures nécessaires pour l'attaque ?
- l'exécution de cette opération vaut t'elle le nombre de pertes potentielles qui pourraient subvenir ?

Si le commandant répond oui aux questions ci-dessus, il décide alors de la méthode et la technique qu'il va utiliser pour attaquer les forces encerclées. Comme toujours, il y a de nombreuses considérations dans la détermination de la méthode et la technique. Ils comprennent : le terrain, la météo, l'état de l'ennemi, et celui des forces amies.

METHODES

Il existe deux méthodes qu'un commandant peut choisir quand il décide qu'il va attaquer (ou réduire) son ennemi.

- La réduction par le feu.
Comme son nom l'indique, cette méthode repose principalement sur les systèmes de de tir indirect pour attaquer l'ennemi. Ainsi, les systèmes tels que l'artillerie de campagne, des mortiers, l'appui aérien rapproché peuvent être utilisés. L'avantage évident de cette méthode est que les risques de pertes au sein de vos forces est fortement diminuée.
Cependant, il y a plusieurs inconvénients à cette méthode. Il s'agit notamment:
. L'utilisation de beaucoup de munitions.
. Cela peut prendre un temps considérable pour obtenir des résultats.
. Une unité peut résister plusieurs jours ou semaines aux tirs indirects.
. Cela peut être un défi pour déterminer les résultats du tir indirect

- Réduire l'ennemi par le feu et la manœuvre
C'est cette méthode qui a une plus grande chance de succès. Certes, la combinaison des tirs directs et des manœuvres est de loin supérieure aux feu tout seul. Chacun joue sur la force de l'autre. La combinaison met en œuvre beaucoup de pression sur un ennemi encerclé et place l'initiative sur l'attaquant. Bien sûr, l'inconvénient majeur de cette méthode est le nombre de perte pour l'attaquant.

TECHNIQUES

Une fois la méthode générale établie, la technique peut alors être choisie. Il existe plusieurs techniques à la disposition d'un commandant. Ci-dessous nous mettrons en évidence quelques-unes des plus populaires:

Fire Strike (Tirs Indirects)
Cette technique se base principalement sur l'utilisation massive et synchronisée des tirs indirects pour détruire les forces ennemies qui ont été encerclés. Ainsi, vous pourrez utiliser l'artillerie, les mortiers, et l'aviation.
Il faudra d'abord détruire des cibles de haut niveau comme les unités de commandement et de contrôle, de ravitaillement, l'artillerie et la défense aérienne ennemie. Une fois ces unités détruites, vous vous occupez des autres unités ennemis. Évidemment, cette méthode est idéale car vous n'avez pas de manœuvre à faire et est la plus rapide. Malheureusement, à moins que votre puissance de feu soit très efficace et précise; vous finirez par devoir utiliser vos troupes classiques.


Squeeze (étouffement)
A partir divers points des attaques sont menées contre la défense ennemie. Ces attaques sont très coordonnée et s'efforcent de frapper l'ennemi dans de multiples zones, en même temps. Pendant ce resserrement, vous essayez de combiner efficacement les feux indirects avec les manœuvres de vos forces au sol. De toute évidence, cette technique présente un certain risque, car le resserrement peut prendre beaucoup de temps pour l'attaquant dans son exécution. Cependant, elle est probablement la technique qui méthodiquement par son action directe détruira l'adversaire.


Hammer and Anvil (Marteau et Enclume)
Dans cette technique, un commandant utilise deux forces.
L'une a la fonction d'enclume, dont le but est essentiellement de bloquer l'ennemi. Si possible, il est intéressant de combiner l'«enclume» aux caractéristiques du terrain, renforçant ainsi l'ensemble.
Le commandant utilise alors la majorité de ses forces restantes comme marteau, dont le but est de mener une attaque pour forcer l'ennemi à se déplacer vers l'enclume.
Dans la plupart des cas, le marteau va mener l'attaque contre l'ennemi pendant que l''enclume fixe l'ennemi. Cependant, il est également possible pour les forces de l'enclume de mener l'attaque quand l'ennemi se déplace vers elles.
Dans les deux cas, une coordination efficace est primordiale entre les forces.


Wedge (Cale)
Cette technique, essaye de diviser pour vaincre l'ennemi. L'objectif de la cale (comme le mot l'indique) est de placer un «coin» dans l'ennemi encerclé. Ceci crée les conditions pour la destruction de l'ennemi.
Pour sa mise en œuvre, le commandant utilisera une force précise (de préférence char lourd) pour mener une attaque rapide sur l'ennemi (à un endroit désigné).
Le reste des forces devant rester en position et faire pression sur les autres unités ennemies à l'intérieur de l'encerclement. Le but étant de s'assurer que ces forces ne peuvent pas renforcer l'unité attaqué.
Une fois que l'ennemi a été détruis par la force du «Coin», le commandant a maintenant de nouvelles importantes opportunités à sa disposition pour détruire le reste de l'ennemi encerclé.


Escape Route (fuite organisée)
Cette technique implique un peu de ruse. Un itinéraire d'évacuation, vous sert d'appât.
Ainsi, la force encerclant ouvre volontairement quelques trous dans son dispositif dans l'espoir que l'ennemi va croire qu'une évasion est possible par là.
Après qu'une quantité déterminée d'unités ennemies soient sorties de leurs positions défensives à travers les trouées, on referme le cercle et les forces en dehors de l'encerclement sont attaquées.
Évidemment, cette technique peut être difficile à réaliser, cependant, le bénéfice se concrétise par de nombreuses cibles mobiles "à l'air libre" que vous pouvez détruire plus facilement par des attaques directes.




* Planification d'un encerclement

La planification d'un encerclement peut être préparée bien à l'avance avant l'attaque ou être faite en quelques minutes si la situation l'exige. Ci-dessous nous allons mettre en évidence certaines éléments clés lors de la planification:

- Pendant la planification initiale d'une attaque, les discussions doivent concerner toutes les opérations potentielles et envisageables d'encerclement.

- Maintenir le contact avec l'ennemi est important. Ainsi vous devez désigner vos forces les mieux équipées pour y parvenir.

- Vous devez avoir des unités dédiés à protéger l'encerclement de toute menace extérieure. Vous devez envisager comment l'ennemi peut aider les forces encerclées. L'aide ennemie peut venir sous la forme d'un soutien logistique, un appui-feu, et même d'attaques.

- Le commandant doit avoir un plan et les forces disponibles pour contrer l'aide ennemie extérieure.

- Tout plan doit envisager de faire pression moralement et physiquement sans répis sur l'ennemi. Plus vous laissez un ennemi encerclé faire ce qu'il veut à l'intérieur de l'encerclement, plus dangereux, il devient.

- Pendant la planification, vous devez deviner ce que pense votre adversaire. Que prévoyez-vous de son état d'esprit une fois qu'il sera encerclé. Car son état mental détermine ses actions possibles.

- En règle générale, la force encerclante doit être au moins égale à la force que l'on tente d'encercler. Si le plan est à terme de détruire l'ennemi, plus de forces seront probablement nécessaires.

- Si possible, utilisez de l'aviation ou des forces aéroportées pour s'emparer du terrain et couper l'ennemi de tout soutien.

- Ne pas oublier de déterminer comment vous allez gérer les prisonniers de guerre et civils déplacés au cours de l'exécution de l'encerclement. Ils peuvent rapidement accaparer vos unités.

- Votre plan pour les tirs indirects doit être de trois ordres.
1. Faire un plan pour les tirs indirects soutenant votre manœuvre dans le cercle intérieur et extérieur.
2. Déterminer comment des tirs indirects peuvent repousser toute attaque ennemie provenant de l'extérieur.
3. Développez un plan de tirs indirects pour soutenir toute attaque ultérieure sur l'ennemi encerclé.

* mesures de contrôle

Les mesures de contrôle sont impératives lors de la conduite d'un encerclement.

Mesures de contrôle critiques comprennent:
1. Limites aux diverses forces encerclantes pour qu'il n'ait pas de chevauchement entre elles
2. Positions à occuper autour de l'ennemi
3. Lignes de Restriction des feux pour s'assurer de pas faire des tir fratricides sur des unités amies
4. Zones Ouverte au Feu qui permettent d'effectuer des tir directs sans restriction
5. Mesures tir indirect tels que les unités ciblés et les feux coordonnées.



DEFENSEUR et ENCERCLEMENT

Évidemment, la perspective d'être encerclé n'est pas agréable. Cependant, tout n'est pas perdu. Une unité a quelques solutions pour contrer cet encerclement. Ces options vont rapidement disparaître si elles ne sont pas exécutées en temps opportun. Nous allons d'abord examiner les actions qu'une unité devrait entreprendre une fois que leurs ennemis les a encerclé. Ensuite, nous allons décortiquer la manière dont une unité exécute une rupture de l'encerclement.

* Les situations potentielles d'encerclement

Il existe plusieurs scénarios pouvant mettre une unité en position de se faire encercler. Ces sont les suivantes:
- Pendant les opérations offensives, quand l'ennemi effectue une contre-attaque.
- Pendant les opérations offensives lorsque l'unité est en avant-garde.
- Pendant les opérations de repli lorsque l'unité est en arriere-garde.
- Pendant la défense lorsque l'unité défend un point fort.
- Si l'unité est en reconnaissance.
- Si l'unité défend un secteur qui est isolé par rapport aux autres unités partenaires.
- Si le terrain ou l'unité se déplace est contraignant et restreint.

Ainsi un commandant doit être prudent quand se dessine la possibilité d'encerclement et donc que son unité est impliquée dans un des scénarios ci-dessus.

* Vous êtes encerclé - Que faire maintenant?

Vous êtes le commandant et la situation tactique n'est pas bonne. Votre connaissance de la situation des forces amies, ennemies et du terrain vous porte à croire que vous êtes en danger de se faire encercler ou vous êtes déjà encerclé. Pour vous, les prochaines minutes et heures sont critiques. Vos décisions détermineront l'avenir de votre unité.

Une fois encerclé, vous avez quelques options.

1- vous pouvez décider de défendre la zone ou vous êtes encerclé.
2- vous pouvez effectuer une percée dans l'encerclement. C'est à dire exécuter une action offensive pour créer une brèche.

Il y a plusieurs questions auquel le commandant doit répondre pour déterminer son action. Cela concerne notamment :

Le Terrain
Est t'il propice pour se défendre ?
Est il propice pour vous enfuir ?
Est im propice à l'ennemi pour mener son encerclement ?
Quelles sont les approches aériennes possibles dans votre position ?

Vos Atouts
Quelle est votre puissance de combat ?
Quels types de forces avez-vous ?
Quel est le moral de votre unité ?
Quel est votre statut logistique ? Pouvez-vous être réapprovisionnés de l'extérieur ? Quelle est l'intention de votre commandant supérieur ? A t-il anticipé l'envoi de forces depuis l'extérieur de l'encerclement pour vous aider ?

L'Ennemi
Quelle est le type et la taille de la force utilisé pour vous encercler ?
Quel type d'encerclement ?
Quel est le moral de leurs unités ?
Que prévoyez-vous de leurs actions futures ?
Croyez-vous qu'ils vont tenter de mener une attaque directe contre vos forces encerclées ?

Avec les réponses à ces questions (ou au moins avec les informations disponibles), le commandant détermine ce qu'il doit faire.


* La Défense

Une fois encerclée, il est impératif de prendre les mesures nécessaires pour construire la meilleure défense possible. Évidemment, le temps est primordial. Tout retard est néfaste dans ce domaine. A chaque minute perdue, il est beaucoup plus facile pour votre adversaire de vous attaquer s'il le décide Vice versa, chaque minute perdue, il sera beaucoup plus difficile pour vous d'exécuter une fuite si vous le décidez.

En formant la défense, il y a de nombreuses tâches essentielles qui doivent être remplis. Dans plusieurs de nos autres articles précédents, nous avons discuté de ceci. Dans le contexte de la défense en situation d'encerclement, il y a plusieurs tâches et décisions clés qui doivent être accomplies immédiatement. Il s'agit notamment de :

1) Tout d'abord, la chaîne de commandement doit être bien établie. C'est à dire un comandement clair et cohérent et bien déterminé. Cela est particulièrement vrai dans l'encerclement pour ne pas laisser des unités encerclées livrées a leur propre sort sans ordre et donc en position de faiblesse. Ainsi avant toute chose, une chaîne de commandement doit être en place. Il doit y avoir un commandant en charge des unités encerclées.

2) La sécurité doit être mise en place immédiatement. Comme toujours, le principe de l'acquisition et le maintien du contact avec l'ennemi doit être respecté. Vous devez avoir les yeux sur l'ennemi. Cela vous permet de déterminer son prochain mouvement. Tout aussi important, il vous permet de planifier votre prochain mouvement.

3) La réorganisation est la clé. Comme mentionné ci-dessus, il est hautement probable que les unités se fragmentent et désorganisent. Le commandant doit maintenir le contrôle de ces unités. Toutes doivent agir ensemble. Ceci est important dans le maintien du moral.

4) Communication avec l'extérieur. Une unité encerclée doit à un moment donné obtenir le soutien de l'extérieur. Afin de recevoir un soutien adéquat, il doit y avoir communication entre l'unité encerclée et l'extérieur. Selon les capacités de l'unité, cela peut être facile ou extrêmement difficile. L'unité encerclée ne peut pas être satisfaite en établissant une simple communication. Il est essentiel de développer des moyens de communication redondants. Un adversaire intelligent s'efforcera d'enlever tous les moyens de communication de l'extérieur vers l'intérieur.

5) Maintenir ou améliorer le moral. Peut-être, plus que tout, le moral est la clé de l'avenir de l'unité encerclée. Certes, savoir que vous êtes encerclé par l'ennemi ne peut pas être un sentiment de joie. La peur peut advenir et la peur peut conduire à la paralysie de la pensée et de l'action. La clé pour maintenir un bon moral ou pour remonter le moral est le leadership. Les commandants doivent circuler parmi l'unité et communiquer avec leurs soldats. Si cela n'est pas atteint, les soldats vont rapidement perdre la confiance en leurs commandants et leur unité.

Avoir un de ces éléments de votre côté est toujours bon pour le moral
Avec ces tâches réalisés, le commandant se concentre maintenant sur les autres tâches et décisions relatives à sa défense. Avec une connaissance du terrain, de l'ennemi et de lui-même, il envisage maintenant sa défense. Voici quelques considérations essentielles :

Vous devez capitaliser les atouts que possèdent vos forces disponibles.
Si vous avez des tireurs à longue portée - les utiliser. Si vous avez de l'infanterie - l'utiliser. Les mêmes principes s'appliquent que dans n'importe quelle défense.

Vous devez positionner ces forces sur le terrain qui tire le meilleur parti de ces capacités. Par conséquent, il peut y avoir des moments où la force encerclée peut avoir à lutter pour s'emparer ce terrain. Si le terrain est essentiel pour établir la défense, alors cette attaque limitée doit être considéré comme sérieuse.

Vous devez anticiper le prochain mouvement de l'ennemi.
Précédemment, nous avons mis en évidence les méthodes et techniques qu'un attaquant peut utiliser pour détruire son adversaire. Ceci doit être gardé à l'esprit lors de l'élaboration de la défense. Dans toute planification défensive, vous envisager les actions ennemies et déterminez au moins la plus probable et la plus dangereuse.

Les forces en dehors de l'encerclement peuvent avoir un rôle important dans la défense. Si une bonne coordination est élaborée, des forces de soutien tels que l'aviation et l'artillerie peuvent donner un avantage immense aux défenseurs. Évidemment, le risque est grand pour les feux fratricides.

Du point de vue de la force encerclée, toute l'artillerie doit être centralisée sous le contrôle du commandant en chef. Dans cette situation, la grande préoccupation est la consommation de munitions. Si rien ne vient en approvisionnement . Il doit y avoir un contrôle serré sur l'approbation de toutes les missions de tir.

L'usage du Génie est important. Les priorités sont évidemment d'empêcher la mobilité adverse (obstacles,...) et augmenter la résistance de défenseurs. Ils doivent avoir un commandement centralisé pour bien être contrôlés et avoir un plan pour leur utilisation.

Les fournitures sont un énorme problème. Si vous ne pouvez pas être réapprovisionnés par l'extérieur, alors il doit y avoir un contrôle serré de tout. C'est là où la discipline est essentielle. Toutes les unités doivent comprendre la situation et se conformer aux directives envoyées par le commandant. L'approvisionnement disponible doit également être protégé. Un ennemi rusé ira à la chasse aux stocks en s'efforçant de les détruire par des méthodes directes ou indirectes.


* Rompre l'encerclement

L'autre option possible pour une unité encerclée est d'effectuer une brèche et s'enfuir. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles vous pouvez décider l'effectuer . Il s'agit notamment de:

Puissance disponible
Si une unité ne possède pas la puissance suffisante pour se défendre, elle sera vraisemblablement forcée de tenter une évacuation. Car cela pourrait être leur seule possibilité pour éviter sa destruction.
Inversement, si une unité croit qu'elle a la puissance nécessaire pour effectuer une percée, elle va se risquer à l'effectuer.

Terrain est un facteur important.
Si vous n'avez pas le terrain adéquat pour vous défendre, vous ne pouvez pas rester là. Par conséquent, la seule façon de sortir de la situation est d'effectuer une rupture de l'encerclement.

L'état de l'approvisionnement est un facteur clé dans la détermination de votre plan d'action. Si les fournitures / munitions / carburant sont en nombre insuffisant et aucune aide n'est imminente; vous n'aurez pas la capacité suffisante pour rester en position défensive durant une période prolongée. Ainsi, la seule autre solution est d'effectuer une sortie.

* Planifier la rupture de l'encerclement

Il y a de nombreuses décisions qui doivent être faites lors de la planification d'une évacuation. Ci-dessous nous allons discuter de certains des plus importants.

1- Quand l'exécuter ?

C'est une décision difficile. Évidemment, vous voulez effectuer l'opération le plus rapidement possible. Sinon, l'ennemi continuera à resserrer l'étau autour de vous. Cependant, vous ne voulez pas l'exécuter jusqu'à ce que vous ayez les conditions nécessaires pour un succès potentiel.
En fonction de vos équipement, vous vous voulez commencer l'exécution alors même que vous manquez de visibilité sur les capacités de l'ennemi. Toutefois, si l'adversaire est technologiquement plus équipé que vous, cela peut ne pas être une option viable.

2- Où l'exécuter ?

Bien sûr, le meilleur endroit pour effectuer votre évacuation est à travers le point faible de l'encerclement ennemi. Ce point faible peut être un terrain occupé par une force faiblement équipés ou un trou au sein de l'encerclement. La clé pour le déterminer est la reconnaissance. Cette reconnaissance peut etre effectuée par vos propres troupes encerclées ou par des forces de soutien extérieures à l'encerclement. Si possible, vous devez exécuter votre rupture en direction des forces amies. Cela vous permet d'effectuer une connexion avec elles et potentiellement de bénéficier d'une aide précieuse et d'un soutien plus effectif

3- Comment s'organiser ?

En organisant votre force pour l'évacuation, vous avez deux considérations principales. Tout d'abord, vous voulez organiser vos forces afin qu'elles aient les meilleures chances d'obtenir la rupture de l'encerclement. Deuxièmement, vous devez examiner la façon dont vos forces seront configurés après l'évacuation et se prépare à effectuer vos opérations à venir. Ainsi, le commandant suivant les options choisies peut diviser sa force en différents différents groupes.


Groupe de Rupture:
L'action essentielle pour parvenir à une rupture est la création d'une brèche à travers on puisse manœuvrer. Le groupe qui est assigné à créer la brèche a trois missions principales.
- il doit faire une brèche
- une fois la brèche ouverte, il doit élargir la brèche pour permettre un passage le plus rapide des forces évacuées. Enfin, ils doivent s'assurer la brèche reste ouverte. Ce peut être un défi, car l'ennemi va tenter de la refermer dès qu'ils le peuvent.
Ce sont des tâches importantes et, par conséquent, un commandant doit avoir une force de rupture avec la puissance de combat suffisante pour réussir. Théoriquement, la force devrait être d'environ un tiers aux deux tiers de la puissance des forces totale du commandant.
Les clés du succès pour la force de rupture sont assez clair, mais difficile à accomplir. Ils doivent d'abord tenter d'obtenir une certaine surprise. Deuxièmement, ils doivent être organisés et prêts à passer les obstacles qu'ils vont rencontrer. Enfin, l'unité doit être préparée et organisée afin d'utiliser la puissance de feu pertinente dès la tentative de rupture.
Si le groupe de rupture réussi dans sa mission, il est relevé normalement par une arrière-garde. S'il n'y a pas d'arrière-garde désigné, le commandant doit utiliser au mieux la force de rupture.

Groupe de Suivi
Si un commandant a des forces suffisantes, il peut décider d'affecter des forces d'arriere-garde aux groupe de rupture. Cette force suit la force de rupture et a plusieurs tâches possibles.
- Si la force de rupture a besoin d'une puissance de combat plus importante pour accomplir leur mission, le groupe de suivi peut le faire en renfort
- Si la force de rupture a pris de lourdes pertes et ne peut plus poursuivre sa mission; le groupe de suivi peut continuer la mission de rupture
- Si la rupture est réussie, le groupe de suivi dans l'élan de l'opération continue la manœuvre jusqu'à ce qu'elle se rapproche d'autres forces amies extérieures.

Groupe principal
Le groupe principal se compose généralement du poste de commandement principal, la plupart des éléments de soutien au combat, et diverses unités. En tant que groupe c'est évidemment l'élément qui est le plus lent dans vos déplacements et le moins protégé. En raison de cela, vous devez vous assurer que les éléments avant et arrière soient prêts à aider si nécessaire. Une autre considération à prendre en compte sein de ce groupe est le commandement et le contrôle. Il y a une forte probabilité que le groupe principal possède de nombreuses petites unités. Vous devez vous assurer que quelqu'un soit en charge de leur manœuvre.
Le Groupe principal contiendra de nombreux véhicules lents et peu blindés.

Groupe de réserve
Si un commandant n'assigne pas de groupe de suivi, il sera généralement désigné une réserve pour être prêt à mener les tâches susmentionnées. S'il y a un groupe de suivi, alors la réserve aura pour missions celles liés à la poursuite de l'élan de l'évacuation. Comme c'est le cas avec toute réserve, vous voulez qu'elle soit assez mobile et suffisamment puissante pour arriver là où vous en avez besoin rapidement et avec une puissance de feu suffisante pour être couronnée de succès. La réserve sera normalement positionnée derrière le groupe principal

Arrière-garde
Il est généralement composé d'éléments qui protègent la protection des unités qui ont commencé l'évacuation. Le but principal de l'arrière-garde est de protéger la force de toute attaque par l'arrière. Dans une évacuation, c'est assez fréquent puisque l'ennemi vous entoure complètement.
Comme indiqué précédemment, si le commandant a des ressources limitées, il peut assigné au groupe de rupture d'assumer le rôle de l'arrière-garde après que le reste des unités soient passées à travers eux.
L'arrière-garde peut avoir un travail très difficile. Selon la force de l'ennemi, il peut avoir à mener un large éventail de missions. Cela pourrait inclure des retardements et des contre-attaques. Ceci est rendu encore plus difficile parce que souvent l'arrière-garde est composée de restes provenant de diverses autres unités. En conséquence, son commandement et contrôle peut être compliqué.

Groupe de diversion
L'objectif du groupe de diversion est simple : tromper l'ennemi quant à l'emplacement du point de rupture et le temps d'exécution. Il tente d'y parvenir en réalisant une démonstration de force à un endroit différent. Il est important que ce soit un endroit où l'ennemi croit qu'il est possible d'effectuer une brèche.
Certes, la capacité de la force de diversion pour accomplir leur mission peut être déterminante dans le succès global de l'évacuation. Si elle peut attirer l'attention de l'ennemi loin du groupe de rupture (et du point de rupture réel), cela augmente les chances de succès.
La mission du groupe de diversion est par essence une mission de tromperie, il y a plusieurs choses qu'ils peuvent faire pour aider :
- de la fumée pour attirer l'attention de l'ennemi et dissimuler la vrai puissance de combat du groupe de diversion.
- des tirs d'artillerie / de mortiers dans le faux point de rupture
- augmenter considérablement le niveau d'activité à proximité de la force de diversion pour attirer l'attention de l'ennemi.
- augmenter le trafic radio sur les réseaux de communication de la force de diversion.
En résumé, vous essayez de maquillez la force de diversion comme une force de rupture dans l'esprit de l'ennemi.

La possibilité de succès pour le groupe de diversion
Alors que le groupe de diversion exécute leur mission, il est possible de déterminer s'il existe une chance réelle pour qu'il puisse réussir à créer le point de rupture.
Si c'est le cas, le commandant a une importante décision à prendre.
Il peut décider que les conditions sont réunies pour exploiter le succès et donc, réorienter son plan d'évacuation à travers le point de rupture créée par la force de diversion.
Ou alors, il peut décider de suivre son plan initial et négligé ce point de rupture potentiel et inattendu crée par le groupe de diversion. Si c'est le cas, la force de diversion va se replier et suivre le reste des unités à travers le point de rupture créé par la force de rupture initiale.

Mesures de Contrôle

Comme dans toute planification, l'une des tâches essentielles à accomplir est la détermination des mesures de contrôle. Les principales mesures de contrôle en défense sont similaires à ceux de toute opération offensive. Il s'agit notamment de l'axe d'attaque, du point de départ, des étapes, des objectifs, et une limite à l'avance des forces. De plus, vous devez planifier des points de ralliements avec les forces amies à l'extérieur de l'encerclement

Considérations supplémentaires pour la planification

Voici quelques autres domaines qui doivent être abordées dans la planification:

L'évacuation des unités affaiblies
Dans une situation comme celle-ci, les pertes sont presque inévitables. De toute évidence, laisser derrière des unités très faibles ne semble pas une option envisageable moralement. Vous devez avoir un moyen viable de prendre vos unités faibles avec vous lors de l'évacuation et de les amener en un lieu de récupération sûr en dehors de l'encerclement.

Equipements et matériels
Au cours de l'évacuation, vous ne serez pas en mesure de prendre tous vos équipements et fournitures avec vous. Il y aura des véhicules en panne et d'autres choses qui ne peuvent tout simplement ne pas être transportés. Par conséquent, vous devez élaborer un plan pour les détruire. Vous devez être sûr que vous ne les détruisez pas trop tôt au cas ou la situation d'évacuation ne soit pas possible.

Reconnaissance
Vous devez consacrer du temps au développement de votre plan de reconnaissance. Il est votre capacité à comprendre les forces de l'ennemi et de déterminer où est la position la plus viable pour mener la rupture de l'encerclement, qui donnera les meilleures conditions de réussite.

Protection
Au début du processus de planification, vous devez décider comment vous allez protéger certains éléments, qui sont votre unité de commandement et de contrôle, vos unités logistiques, et les petits éléments de soutien au combat (transmissions, signal, défense aérienne, etc ...). Cela est difficile parce que votre puissance de combat est mince.

l'extérieur à l'encerclement
Pendant le processus de planification, vous devez garder une vue sur ce qui se passe en dehors de l'encerclement. Ces événements auront un impact fort sur ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire.

* Exécution de la rupture

Une rupture d'encerclement réussie exige une puissance de combat bien ciblées sur le point de rupture
Comme nous le savons tous, peu importe comment la planification a été détaillée, l'exécution de toute opération ne suit pas toujours exactement le plan prévu. Toutefois, théoriquement, l'exécution devrait ressembler à ceci:

1) La force de diversion devra d'abord définir les conditions en menant des opérations pour tromper l'ennemi quant à l'emplacement du vrai point de rupture et de la date de l'exécution du plan.

2) Basé sur la situation tactique, le groupe de rupture va alors commencer à manœuvrer au point de rupture. Leur mission est d'ouvrir une brèche, creuser et élargir la brèche, puis assurer la sécurité pour le reste des force puissent manœuvrer à travers elle.

3) Le groupe de suivi est prêt à aider la force de rupture, si de la puissance supplémentaire est nécessaire. Si le groupe de rupture réussie par ses seul moyens, le groupe de suivi va rapidement manœuvrer à travers la brèche. Sa mission est d'atteindre désormais l'objectif prévu. Dans de nombreux cas, ce sera de procéder à un rapprochement avec les forces amies à l'extérieur de l'encerclement.

4) Le groupe principal maneuvre derrière le groupe de suivi.

5) La réserve suit derrière le corps principal. Il a plusieurs missions assignées pour aider en renfort à la réalisation effective de a rupture.

6) Le dernier élément est l'arrière-garde. Il assurera la sécurité de la forc, car p endant l'évacuation, les forces sont très sensibles aux attaques de l'arrière. L'arrière-garde se prépare à repousser ces attaques.

Pour aider à la réussite de la rupture, il y a diverses choses qu'une unité peut faire. Ci-dessous quelques exemples :

· Comme souligné précédemment, l'utilisation d'une force de diversion peut rapporter d'énormes avantages. Ci-dessus, nous avons dit que l'utilisation normale de la force de diversion est de l'utiliser avant que le groupe de rupture commence sa mission. Cependant, vous pouvez aussi l'utiliser après que le groupe de rupture ait déja sa mission spécifique. De plus, vous pouvez également désigner plusieurs groupes de diversion si vous en avez les moyens.

· Les unités des groupes de rupture et de suivi doivent avoir suffisamment de ressources de génie avec eux. Il est hautement probable que ces forces auront à faire des brèches dans des obstacles (naturels ou artificiels) lors de leur manœuvre.

· Pendant l'exécution de l'évacuation, le commandant doit être prêt à gérer plusieurs opérations à la fois. Il est possible que certains éléments attaquent, tandis que d'autres sont dans une posture défensive, et d'autres encore menent des actions de retardement. Tout dépend de la situation tactique.

· Vous devez avoir une puissance de combat écrasante au point de rupture. Ceci est essentiel à votre succès et vous ne pouvez pas être avare avec vos ressources.

· Une des décisions les plus importantes d'un commandant consistera dans ce qu'il faut faire avec le groupe de suivi. S'il y a un doute pour que la force de rupture puisse avoir des difficultés à ouvrir le point de rupture, alors vous devez avoir les moyens pour les aider.

· Une fois que le point de rupture est ouvert, il faut l'exploiter. Et donc maintenir l'élan pour avoir un rythme d'évacuation soutenu. La rapidité est importante.

· Pour aider à maintenir cet élan, un commandant doit faire un usage prudent de ses feux indirects.

· Quant la phase d'exécution commence, le commandant doit être souple dans son organisation. Basé sur la situation tactique, les tâches pourrait changer suivant le cours des événements. Par exemple, l'arrière-garde pourrait se retrouver aider la force de rupture et la force de diversion devenir alors l'arrière-garde. Dans cet environnement, tout est possible.

· Pendant la manœuvre, vous devez protéger votre unités de support (commandement et contrôle, logistique, etc ...). Elles sont des cibles importantes pour l'ennemi.

· Pendant l'évacuation, la force totale est une cible de choix pour l'aviation ennemie. La défense aérienne doit être positionnée en conséquence.

---reste quelques schemas a rajouter---







Dernière édition par nemes le Mer 4 Jan 2012 - 16:41, édité 49 fois
avatar
nemes
MJ
MJ

Messages : 4886
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tactics101 - 47 - ENCERCLEMENT

Message  hurudel le Dim 26 Juin 2011 - 19:38

Hannibal a battu Rome dans une bataille en terrain découvert en une seule journée.



Le protocole de l'époque aurait voulu que la ville de Rome se rende, ce que les romains ont refusés, la ville a donc été encerclée par Hannibal, mais uniquement coté terre, le port, abritant la plus puissante des flottes, permettant le ravitaillement depuis le reste de l'empire permettait de tenir un siège indéfiniment.

A Alésia, les romains qui encerclaient Vercingetorix, avaient construit une double enceinte car ils étaient eux-même encerclés par les armées de secours.

Il faut noter qu'au moyen âge le château fort était destiné à soutenir un siège, très peu sons tombés, il y avait un code précis qui régissait le degrés de représaille en fonction de la durée du siège (pour dissuader les défenseurs de résister trop longtemps)



avatar
hurudel
Commandant
Commandant

Messages : 471
Date d'inscription : 18/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tactics101 - 47 - ENCERCLEMENT

Message  hurudel le Ven 1 Juil 2011 - 17:47

Très intéressant.

Je vais néanmoins nuancer le concept de "défenseur assiégé" et "attaquant assiégeur", dans de nombreuses bataille, c'est l'attaquant qui se retrouve assiégé.
La bataille de Cannes est l'exemple typique, Rome, sûre de sa supériorité, attaque le centre d'Hannibal et fini encerclé.

Dans les batailles napoléonienne, le déployement de la ligne de front mettait l'infanterie et l'artillerie au centre, la cavalerie sur les ailes pour éviter les débordements et pouvoir déborder le camp adverse.
Même si Napoléon a souvent choisi d'attaquer le centre pour diviser les forces ennemies, stratégie d'opposition à l'encerclement.

Napoléon a écrit:Il faut tenir l’armée réunie et concentrer le plus de forces possibles sur le champ de bataille

La guerre défensive, n’exclut pas l’attaque, de même que la guerre offensive n’exclut pas la défense » ; « avec des troupes médiocres, il faut remuer beaucoup de terre.

Dans l’art de la guerre, il est un axiome, à savoir que celui qui reste dans ses tranchées, sera battu : l’expérience et la théorie sont d’accord sur ce point

L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir.

N'affrontez pas trop souvent le même ennemi, vous pourriez lui enseigner votre art de la guerre.




avatar
hurudel
Commandant
Commandant

Messages : 471
Date d'inscription : 18/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tactics101 - 47 - ENCERCLEMENT

Message  nemes le Ven 22 Juil 2011 - 10:49

Exemple d'encerclement :
Normandie Partie 3 - Tour 2 à 5

Qui encercle qui ?

TOUR 2 : Positionnement initial Alliés (Bleu) Allemands (Rouge)



TOUR 3 : L'encerclement impulsif

Les Alliés foncent en force prendre Caen et coincer les forces adverses de Caen.
Toutefois 2 erreurs qui auront des répercussions plus tard.
- Au lieu de se désengager de sa position lui permettant peu de manœuvre le groupe Allié au Nord de Caen reste le dos au mur (à la mer).
- aucunes troupes ne sont prévues pour protéger en second cercle le premier cercle des troupes qui encerclent.

TOUR 4 : les renforts ennemis

Les Alliés (Bleu) détruisent les ponts au Nord de Caen. Isolant encore plus le groupe d'Allemand de Caen (Rouge) en le plaquant contre la côte
Toutefois, le groupe de Blindés Alliés au Nord-Est qui s'est replié et ferme le cercle, est en réalité faible suite a ses combats antérieurs. Et il se trouve lui même encerclé par les renforts Allemands venant de l'Ouest.

TOUR 5 : rupture de l'encerclement

Les Allemands réussissent à détruire le groupe de blindés Alliés au Nord-Ouest de Caen
Ce qui a fait la différence en définitive, en plus des deux erreurs précédemment citées (Mauvais positionnement, pas de second cercle), il y a :
- Temporalité : Précipitation Allié dans son encerclement. (il ne faut le faire ni trop tôt, ni trop tard)
- Quantité/Qualité des unités : Les troupes Alliés suite au débarquement n'étaient pas toute fraiches et on mis un certain temps pour manœuvrer.

Le résultat final est mitigé :
Les Alliés ont réussi a prendre Caen.
Les Allemands ont détruit 2 Divisions Blindées Alliés, c'est à dire la majorité des Blindés Alliés. Toutefois par la suite cet avantage ne sera pas rentabilisé par les Allemands.
avatar
nemes
MJ
MJ

Messages : 4886
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tactics101 - 47 - ENCERCLEMENT

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum